LE MAGASIN (UN OPERA)

read in English

ACTE 1 : LES PULLS MARONS ET BLEUS PRE-LOVED
Avec l'aide de Mécènes du Sud Montpellier Sète à Bruxelles, Sète, Marseille, 2021
le magasin audeoud pull

Le magasin de pulls est une exposition, un magasin et un opéra.

Le flâneur de Beaudelaire devenu femme qui fait les magasins en est la trame dramatique.

La bande son théâtralise l'espace de vente et d'exposition en une scène où les spectateur.rices sont acteur·ices. (Musique à télécharger sur music.apple, spotify ou autres plateformes.)

Les pulls marrons et bleus en vente sont des basiques/classiques, symboles d’intemporalité. Le bleu marine est une des couleurs du pouvoir (gendarmerie, police, marine, business) et va à tout le monde. Le marron a besoin d’une signature et d’une narration pour être un marqueur de mode. Plus il est clair/beige plus il devient bourgeois : le nude a ses nuances.
Les cardigans, chandails et gilets proposés dans ce magasin/opéra sont plus ou moins usés, troués, rétrécis au lavage et de qualités variables... pre-loved. Ils proviennent presque tous du marché aux puces de Montreuil, avant qu’il ferme pour laisser la place à la compétition sportive olympique.

Ce sont des marqueurs performatifs, des objets qu’on porte sur soi comme un parfum (to wear), une charge (to carry), un message (to convey), sa croix (to bear one’s cross), le nom de son mari ou de son père (to bear his name), un coup (to strike) ou bien un personnage à la scène ou à l’écran (to perform, to embody). On dit aussi d’une voix qu’elle porte (a voice that carries well). Ils habillent un discours où la tradition et ses signifiants sociaux se déclinent, se rejouent, sont reproduits, performés. Ces objets ne sont pas particulièrement intéressant visuellement (tant qu'ils ne sont pas sur un corps), ce sont plutôt des pré-textes aux gestes et aux actions de l'artiste/vendeuse et de ceux du public. Proposer un catalogue (ou un magasin, et faire ses courses peuvent s’appliquer à l'art contemporain (ses productions, son rapport à la théorie et à la critique, ses appels à projets et les jurys qui choisissent dans un ‘catalogue’ de propositions, sa représentation en ligne...), mais aussi à d’autres pratiques culturelles et sociales (comme les rencontres en lignes, les indignations sur réseaux sociaux...)

Ce projet a aussi reçu une aide à l’enregistrement du Confort Moderne (Poitiers).

KOMPLOT, BRUXELLES (19 - 20 juin 2021)
En prévision de la fermeture de l’espace d’Anderlecht, le magasin a été réduit à l'exposition d'un pull. Ci-dessous : VVue de l'extérieur, Loic Vanderchtichelen et Olivier Foulon Taki prenant des photos.
 
 

 

 

SETE, RUE PIERRE SEMARD (3 JUILLET 25 AOUT)
Magasin installé dans un atelier d'artiste, ouvert sur rdv et le WE. Photos Johan Courtroy

 
Ci-dessous : Des curateur.ices heureux.euses (Elsa Vettier, Yann Chevallier)
 
Ci-dessous : Photos d'écrans réseaux sociaux

 

 

 

 

FOIRE D'ART CONTEMPORAIN ART-O-RAMA, MARSEILLE (27-29 AOUT, avec Komplot)
 

 

 

 

ACTE 2, LES ULTRA CHICS
(avec Bassin Caresser et Art au Centre Brest, un projet de Anne et Maela Bescond, commissariat du Magasin par Eva Vettier)

 

Ci-dessous : sélection parmi les 30 pulls cousus main et numérotés

 

 

Ci-dessous : Vue de la vitrine, de l'installation, de la performance

 

 

RETOUR HAUT DE PAGE retour site